• Accueil
  • Les cinéastes invités à se prononcer sur les modalités pratiques de mise en place du FoNSICA

Les cinéastes invités à se prononcer sur les modalités pratiques de mise en place du FoNSICA

Les cinéastes invités à se prononcer sur les modalités pratiques de mise en place du FoNSICA

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le ministre de la culture et du tourisme, Dr Kossi Gbényo LAMADOKOU, a ouvert le jeudi 17 février 2022 à l’Hôtel Sarakawa, l’atelier d’échanges avec les cinéastes sur les modalités pratiques d’élaboration du Fonds national de soutien à l’industrie cinématographique et audiovisuelle (FoNSICA). Ledit fonds a été créé par la loi n°2021-018 du 29 septembre 2021 et son opérationnalisation nécessite la rédaction du texte réglementaire portant son organisation et son fonctionnement. Le ministère chargé de la culture s’y atèle déjà et a voulu recueillir les propositions et besoins des professionnels du 7e art afin que le FoNSICA qui sera mis en place soit le plus inclusif possible. Fidèle à sa démarche participative, dès sa nomination à la tête du ministère de la culture et du tourisme, Dr Kossi Gbényo LAMADOKOU, s’est dit fondamentalement convaincu qu’il est primordial et légitime de donner la parole aux premiers bénéficiaires de cette initiative afin qu’ils puissent s’exprimer et participer, dans un esprit collaboratif, au parachèvement du processus.

Durant deux jours, les participants auront à débattre de la forme juridique du fonds, de ses objectifs et de ses domaines d’intervention ainsi que des entités éligibles et des modes d’octroie des financements.

La création du FoNSICA est motivée par l’engagement du gouvernement de renforcer et de d’autonomiser le sous-secteur du cinéma, afin de favoriser l’émergence de véritables industries culturelles et créatives, pourvoyeurs d’emplois et de richesse. Selon le ministre de la culture et du tourisme, la promulgation de la loi portant code du cinéma, quelques jours après son adoption à l’Assemblée nationale, est un message fort, de l’attention toute particulière que le Président de la République, Faure Essozimna GNASSINGBE, porte aux acteurs du secteur dans la perspective de leur assurer un accompagnement permanent et en leur offrant un cadre propice à la création des œuvres de l’esprits desquels ils doivent vivre dignement.