Aller au contenu principal

CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DU TOURISME 2020 MESSAGE DU MINISTRE

Publié le : 26 sep 2020
Message du Ministre JMT 2020

Pour mettre en exergue l’importance économique et socioculturelle de l’exploitation du tourisme de par le monde, cette année, la célébration, pour la 41ème fois consécutive de la journée mondiale du tourisme est placée sous le thème "Tourisme et développement rural".
 

La célébration de l'édition 2020 de la journée mondiale du tourisme est placée sous le thème "Tourisme et développement rural".
Habituellement, c’est de manière suffisamment flamboyante que cette journée a toujours été célébrée.
Cette année, c’est le plus symboliquement possible qu’elle le sera, la pandémie du COVID- 19 y obligeant par la terreur répandue sur toute la planète. 
Evoquer, dans ces circonstances, le développement par le tourisme, peut, à la toute première vue, paraître absurde. En effet, comment peut- on parler de développement par le tourisme alors même que tout ou presque tout est confiné sous le manteau si vachement exterminateur du COVID-19 ?
Mais, en réalité, loin d’être provocateur, le choix du thème de cette année est plutôt incitatif, mieux, impulsif.  
Le droit criminel enseigne que toute agression injuste appelle une riposte conséquente : c’est la classique légitime défense. 
Le covid-19 agresse injustement. C’est incontestable. La survenue de la pandémie a entrainé une baisse drastique des chiffres dans le secteur du tourisme, entraînant, jour après jour, fermeture et mise au chômage totales des entreprises touristiques ou fermeture et mise chômage partielle, pour les plus vigoureuses. 

Il est ainsi évident qu’il doit être opposé à la pandémie, la résistance la plus absolue. C’est à cela que l’OMT nous incite à travers le choix du thème de cette année. 
L'organisation mondiale du tourisme instigue l’humanité tout entière à la riposte à la pandémie, riposte que les Etats organisent, chacun selon ses facultés

Ici, chez nous, proactif, le gouvernement, sous l’impulsion du Président de la République, Son Excellence, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE avait déjà pris les mesures idoines d’ordre général et spécifiques pour atténuer les effets de la crise sur la vie des entreprises et pour les accompagner dans l’organisation de la reprise des activités.  

J’évoquerai, au titre des mesures d’ordre général, entre d’autres :  
-    la remise de 100% de majorations de retard sur le paiement des arriérés de cotisations sociales à la Caisse nationale de Sécurité Sociale ;
-    la suspension de l’application des pénalités de retard pour les impôts qui arrivent à échéance au cours du 2ème trimestre 2020 et la revue des pénalités au profit des entreprises qui ont subi des contrôles fiscaux ;
-    le report des échéances de prêts pour les entreprises du secteur sans charges d’intérêt, ni frais, ni pénalités de retard ;
-    la suspension des cotisations sociales ;
-    le report des échéances de paiement des factures d’eau et d’électricité, avec possibilité de réduction des coûts sur une période déterminée et
-    le report des échéances de règlement de la taxe foncière.
-    la mise en place d’un programme de transferts monétaires pour les couches vulnérables, la création d’un fonds national de solidarité et de relance économique de 400 milliards de francs CFA.

Et, s’agissant singulièrement du tourisme, la réduction de la TVA de 18 à 10% sur le chiffre d’affaires pour les entreprises du secteur de l’hôtellerie et du tourisme.

En outre, consécutivement aux mesures prises au sommet de l’Etat, le département chargé du secteur, œuvre inlassablement à un soutien aux opérateurs du secteur. 

En effet, pour avoir une vue claire de l’impact de la pandémie du coronavirus (COVID-19) sur les activités touristiques, au Togo, il été a diligenté une enquête qui a révélé les effets directs et indirects de la pandémie celles-ci et son impact sur les chiffres d’affaire des opérateurs. 

Je ne saurai manquer une si belle occasion pour exprime au président de la République togolaise, son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, la reconnaissance de la nation tout entière, pour toutes les dispositions rapides qui ont été prises pour faire face à la crise sanitaire liée à la Covid-19 dès son apparition au Togo, laquelle a plongé la plupart des secteurs d’activité, dont le secteur hôtelier, en grandes difficultés. 

J’ai également une dette de reconnaissance envers tous les opérateurs économiques du secteur du tourisme en général, qui narguant la violence de la tempête se sont accommodées et font en sorte que les mesures prises par le gouvernement en riposte à la pandémie soient respectées et, particulièrement, aux hôtels qui ont, avec un sens aigu du civisme et du patriotisme, docilement déféré aux réquisitions du gouvernement pour les besoins de la cause.   

En cette période de crise et malgré les difficultés y afférentes, le gouvernement consent d’énormes sacrifices pour soutenir le secteur du tourisme et faciliter une reprise rapide des activités. 

En effet, le département du tourisme s’emploie à réformer et à moderniser les cadres juridique et institutionnel du secteur. 

En outre, et comme par hasard, sont ouverts des chantiers cadrant parfaitement avec le thème sous lequel est placée la célébration de la JMT, cette année, notamment, le lancement des travaux d’aménagement de la cascade de Womé et des hauts fourneaux de Nangbani de même que l’exploration de nouveaux sites touristiques dans plusieurs préfectures.  

Par ailleurs et dans la perspective du redémarrage des activités touristiques, il est envisagé la promotion du tourisme domestique et le tourisme de proximité. A cette fin, tous les acteurs de la chaîne de développement et de promotion touristiques seront mis à contribution pour proposer des formules de tourisme à la portée de la bourse de tout citoyen togolais. 

Enfin, un nouvel écosystème digital sera mis en place pour donner un élan au marketing et à la promotion de la Destination Togo. 

MESSAGE DU MINISTRE JOURNEE MO?DIALE DU TOURISME 2020
26 sep 2020
Top